[Test] Ps4 : Shadow Of The Colossus - Game-Jin : Jeux vidéo actuels et rétros !

Jan
09

[Test] Ps4 : Shadow Of The Colossus

Il y a des jeux parfois que nous avons parfois entre les mains et qu’on laisse passer faute de temps ou d’envie.

Shadow Of The Colossus fait parti de ces jeux pour ma part. Sorti à l’époque sur Playstation 2 (en 2005) je n’avais pas pris le temps de le faire. L’ayant revendu entre temps il n’était jamais revenu dans ma ludothèque.

Remasterisé à notre époque sur Playstation 4, et l’ayant trouvé à très bon prix je me suis donc lancer dans cette aventure.

Histoire

Vous incarnez Wander, qui va commettre un sacrilège en se rendant accompagné de sa fidèle monture dans les terres abandonnées afin de ressusciter une jeune femme nommée Mono.

Une fois la dépouille de votre amie sur l’autel d’un gigantesque sanctuaire, des ombres vont apparaitre et vous attaquez.

Après les avoir expédiés rapidement en enfer grâce à votre épée, une voix va se faire entendre. Après avoir lui avoir demander de sauver votre amie, l’entité qui se nomme Dormin vous indiquera que pour se faire, il vous faudra vaincre les seize colosses disséminés dans toute la région à l’aide de votre épée qui semble avoir des pouvoirs magiques.

Avant de partir au combat, Dormin vous indiquera que pour ressusciter Mono, il y aura un prix à payer. N’écoutant que votre courage, vous voilà en route vers le premier colosse.

Gameplay

Shadow Of The Colossus fait parti de ces jeux intenses, mais aux mécaniques basiques. Le schéma à appliquer ici sera toujours le même, Dormin vous donnera une brève description du prochain colosse, et à l’aide de votre épée magique vous vous orienterez afin de les trouver.

Pour se rendre sur le lieu du combat vous chevaucherez Agro, votre cheval. La maniabilité de se dernier est un peu lourde, et dans les passages exigus il ne sera pas rare de vous cognez contre les murs. Hormis dans certains combats, vous pourrez à tous moments l’utiliser et le rappeler en le sifflant.

Il se peut que pour atteindre certains lieux vous deviez également soit escalader des falaises, soit nager.

Une fois arrivé à destination, s’entamera alors une phase d’observation de votre environnement, ainsi que du colosse en lui-même afin de savoir comment lui grimper dessus, et aller le pourfendre de votre épée sur ses points faibles.

Grimper sur ces géants n’est pas toujours aisé, et ils se secourront de tout leur être afin de vous faire chuter et éventuellement vous écrasez au passage.

Vous avez bien évidement une barre de vie, mais également une barre d’endurance pour l’escalade des colosses, et il faudra optimiser vos trajectoires afin de ne pas tomber d’épuisement à la moindre secousse. Il est nécessaire donc relâcher vos prises afin de reprendre votre souffle et ainsi pouvoir continuer à grimper.

Cette barre d’endurance est évolutive, et vous pouvez augmenter sa taille en ramassant des queues de lézards dorées pendant vos trajets.

Une fois les symboles des points faibles découverts sur les colosses, il vous faudra planter votre épée à plusieurs reprises afin de les abattre, il y aura d’ailleurs parfois plusieurs points faibles à trouver.

Une fois sa barre de vie épuisée, le colosse s’effondrera et son esprit entrera en vous. Vous vous évanouirez alors et vous réveillerez dans le sanctuaire entouré par l’esprit des colosses que vous aurez abattu. Dormin parlera et vous vous lèverez pour le prochain colosse.

Technique

Je ne parlerais ici que de la version Playstation 4, mais le jeu est très beau visuellement. Le remaster est de très bonne facture. Les textures sont propres, les paysages magnifiques, et les colosses absolument somptueux.

L’animation dont ils font preuve est vraiment splendide, on ressent tout le gigantisme et la puissance de ces créatures, et en même temps leur fragilité.

Le tout est couronné par une musique absolument épique, qui n’est jamais agaçante et toujours agréable à l’oreille.

Conclusion

Oui mais voilà, il y a un mais avec Shadow Of The Colossus. Bien que le jeu soit épique dans ses combats, magistral dans ses choix musicaux, il n’en reste pas moins dérangeant.

Le sentiment cité plus haut que dégage les colosses est déroutant. Partir à la recherche de ces créatures pour les tuer alors qu’elles ne demandent rien à personne et sont tranquillement dans leur terre m’a dérangé. J’avais envie d’avancer dans le jeu, mais ça me faisait de la peine de les tuer, et plus le jeu avancer, plus je me disais que le monstre du jeu en fait c’était notre héros, Wander.

Spoiler

De plus, comme je l’ai senti venir dès le début, la fin du jeu nous prouve que nous n’aurions pas dû les tuer, et que Dormin (bien qu’il nous ai prévenu qu’il y aurait un pris à payer) s’est jouer de nous, et le fait d’absorber l’esprit des seize colosses fini par avoir raison de nous. C’est alors que le démon s’empare de notre corp afin de reprendre vie.

Heureusement que l’intervention du Chaman nommé Emon (qui apparait après la mort du douzième colosse afin de nous retrouver et nous empêcher d’abattre les 4 restants) permet de stopper la renaissance du démon en jetant notre épée magique dans une fontaine sacrée.

Emon et ses hommes s’enfuit et le point qui sépare les terres interdites du royaume des hommes s’effondre. C’est alors que nous voyons Mono reprendre vie, Dormin bien que terrassé a tenu promesse et rendu la vie à la jeune fille.

[collapse]

Ceci étant, le jeu est vraiment excellent, et je ne peux que vous le conseillez, son ambiance, ses combats contre les colosses, sa musique, tout est au top et je suis content d’avoir pu vivre cette expérience après toutes ces années.

Il y a encore pleins de petit événements de l’histoire que je ne vous révèle pas, je préfère que les viviez !

About Mast3rSama

Amateur de jeux en tous genres, qu'importe que ce soit rétro ou current, je veux juste prendre du plaisir !

3 comments

  • Jan 11, 2019 @ 22:06

    Je n’ai jamais pu rentrer dans l’atmosphère du jeu sur ps2, c’est trop vide, trop lent, trop lourd à manier pour en faire la huitième merveille du monde, merci pour le test.

  • julien-34
    Jan 15, 2019 @ 18:47

    Il est vrai que tuer des colosses qui ne te demandent rien doit être un poil gênant, je vois la chose du même œil que toi . perso c’est pas le genre de jeu qui me tente . merci pour ton test et ton ressenti :bye:

  • Sakuragi
    Jan 16, 2019 @ 13:11

    Merci pour ce test colossal, feront ils une 4 ème version sur ps5 ? :fonzie:

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.

Venez discuter avec la communauté Game-Jin

Dernier message à 22:12

FDPMACRON dynamite

Sakuragi Bonsoir

julien-34 bonsoir

Sakuragi Je suis sur Discord

Sakuragi GUUUUUUUN !!!

Sakuragi Victoire, la galaxie est sauvée !

Log in to post a comment.